Home · Blog · Création de site : Faire évoluer son site en e-commerce … ou pas … ?

Voici quelques données que nous pouvons constater à propos de l’e-commerce en France.

  • 27,3 millions de cyber acheteurs en 2010 et 12% d’entre eux l’on déjà fait depuis une plateforme mobile.
  • Près d’un français sur 2 est un cyber acheteur et fait en moyenne 14 achats par an sur la toile.
  • 16000 entreprises s’y sont lancées en 2011 portant à 82000 le nombre de sites marchants en France soit 12% des entreprises sur le territoire.
  • 38.66 milliards d’euros ont été généré en France en 2011 par du commerce électronique soit 24% de plus qu’en 2010.
  • 91€ c’est le panier moyen constaté pour les transactions web en 2011.
  • Les perspectives de croissance sont de l’ordre de 22%
  • 14 millions de smart phone vendus en France en 2011.
  • Les internautes utilisent divers modes de navigation : Ils vont privilégier l’utilisation d’un PC entre 2h et 17h, mais entre 17h et 2h les supports mobiles drainent plus de clics avec un pic entre 17h et 21h.
  • Les entreprises qui se sont lancées dans l’e-commerce ont réalisé une croissance de 17% de CA grâce à leurs ventes en ligne.

Après ce méli-mélo d’informations, la question est :

Et vous là dedans ?

GE, ETI, PME ou TPE, en BtoB ou en BtoC, votre site internet est un portail où vos clients peuvent découvrir vos services, votre catalogue… mais peuvent-ils y acheter vos produits en ligne ? Vous envisager de faire de votre site un site marchant ?

Voici un petit pour/contre pour vous aider dans votre choix.

Pour :
  • Acquérir de nouveaux clients
  • Accroître votre base de données client
  • Fidéliser des clients
  • Informer en temps réel des promotions ou nouveautés
  • S’ouvrir à de nouvelles cibles
  • Agrandir votre territoire de vente
  • Développer votre chiffre d’affaire
Contre :
  • Perte possible de passage physique en commerce traditionnel
  • Frais fixes récurrents pour le module de paiement quel que soit votre volume de vente
  • Possibilité de fraudes bancaires donc de pertes sèches.
  • Prévoir un service de livraison

Tous les sites ne sont pas destinés à devenir des sites marchands, ne vous lancez pas dans cette aventure si :

  • Vous vendez des biens qui coûtent chers et vont poser des soucis de règlement à vos clients à cause des plafonds sur les CB.
  • Vous ne pouvez proposer une autre solution que votre boutique physique pour la récupération des articles vendus. Dans ce cas, optez simplement pour un catalogue de réservation online.
  • Vous ne pouvez garantir ni la disponibilité de vos produits, ni le délai de livraison.
  • Vous êtes plus cher que vos concurrents sur une qualité égale, sans service plus.
  • Vous n’envisagez pas d’investir un peu pour faire évoluer votre site, pour pousser le référencement naturel ou pour votre communication.

Par contre, allez-y sans hésitez si :

  • Vous vendez des biens qui peuvent être conditionnés et expédiés rapidement et facilement.
  • Vous avez accès à une équipe de transporteur ayant un bon rapport qualité / prix.
  • Les biens que vous vendez sont de petit volume et ils peuvent être expédiés par voie postale ou par des services de livraison de type Chronopost, TNT, DHL, FedEx…etc.
  • Vous disposez d’un réseau de concessionnaires, d’affiliés ou de franchisés pouvant servir de point de retrait gratuit pour vos clients.

Pour un avis personnalisé et des préconisations d’évolution sur votre sites, contactez-nous, RefPrime peut vous guider dans l’ensemble de vos problématiques web.

Rue Lepic à Montmartre

Rue Lepic à Montmartre

Article et photo : Brice Castaing

 

Le site Refprime est la propriété de Brice Castaing ©2013